Un peu d’histoire…

Un lieu de rassemblement de la communauté montagnarde

En 1991, une cordonnerie s'ouvre rue Berlioz, au cœur de ce quartier politique de la ville de Pau. Le cordonnier souhaitait, depuis longtemps, se spécialiser dans la cordonnerie de montagne, avec la réparation de chaussures de randonnée, chaussons d'escalade etc. Cette installation lui a rapidement permis de réaliser ce projet. En mai 1994, un compagnon enrichit la cordonnerie en proposant de la réparation de ski et de matériel de montagne (sacs, tentes, etc.). La cordonnerie devient « Les Artisans de la Montagne ».

Parce que les « cordonniers » ont un accueil chaleureux et que leur travail est remarquable, le lieu devient très vite un endroit où se rassemble la communauté montagnarde paloise : guides, accompagnateurs montagne, randonneurs amateurs, tous réunis autour d'une même passion. Le lieu prend progressivement la forme d'un véritable « café philosophique ».

Le hasard faisant bien les choses, ce quartier est également animé par la MJC Berlioz, acteur historique et fédérateur dont l'une des actions est la remobilisation de certains jeunes par la pratique de la montagne et notamment l'escalade. De nombreux professionnels du travail social sont présents sur le quartier et sont sensibles à ces Pyrénées que l'on aperçoit du haut des tours mais qui restent encore méconnus et difficiles d'accès pour la majorité des habitants.

Petit à petit, animateurs et éducateurs viennent rejoindre les montagnards derrière le comptoir de la cordonnerie.

On se rencontre, on débat et on s'associe. On laisse d'abord quelques cartes et topos à disposition, puis des chaussures ou des combinaisons pour équiper les jeunes, puis un coup de main bénévole sur une sortie escalade....

L’idée germe alors de créer une véritable entité, une association qui réunirait toutes ses valeurs d'humanité, de démocratisation de la pratique montagnarde et sa culture, une fenêtre ouverte sur les Pyrénées et le pyrénéisme, une passerelle pour relier les Hommes et la montagne...
Les cafés informels deviennent des réunions, les idées se concrétisent et définissent les contours d'un projet associatif sous le nom "La Maison de la Montagne".

L'association devient officielle et dépose ses statuts en décembre 2000.

La MJC Berlioz déménageant vers l’avenue de Buros et libérant ses locaux rue Rossini, ils sont, après accord de la mairie, immédiatement investis.

lacordoas6
lacordoas6
lacordoas6

Au fil des années un nouveau projet prend forme, celui d'un lieu plus vaste, dédié à la montagne, un lieu de rencontre convivial et chaleureux où l'on trouverait différentes associations, où chacun pourrait discuter, consulter des topos et préparer sa course, un lieu aussi ouvert sur le quartier Berlioz et accessible à tous...

L'idée devient réalité en 2013 avec la construction de la Cité des Pyrénées, bâtiment municipal financé par la Ville de Pau, situé en face de la cordonnerie au 29 bis rue Berlioz.
De nouvelles associations viennent enrichir le lieu: les Amis du Parc National des Pyrénées, le Club Alpin Français, le Cycloclub Béarnais, l'association paloise pour l'art et la culture tibétaine (APACT), GéolVal mais aussi le café "La Coulée Douce" de la MJC Berlioz et la création du magasin d'équipement spécialisé Alpy'Rando.

Souvenez-vous des étagères de livres et topos à la cordo, elles ont intégré la médiathèque Henri Barrio au 2ème étage, qui appartient aujourd'hui au réseau de l'agglomération paloise. Et les chaussures et combinaisons mises à disposition pour les jeunes? Elles sont maintenant dans La Bourse de Prêt de la Maison de la Montagne...

Suivez-nous sur Facebook !