https://xxnx.sex

Activités FFME en milieu naturel : recommandations de pratique

Publié par Pierre MACIA le

Suite à l’annonce d’Édouard Philippe en date du 28 avril précisant, « il sera possible (…) de pratiquer une activité́ sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du km et en respectant les règles de distanciation sociale », la Fédération française de la montagne et de l’escalade a travaillé sur une série de recommandations à destination des pratiquants pour une reprise de ses activités en milieu naturel à partir du 11 mai. Toutes ces activités sportives individuelles, ou en petit groupe limité à 10 personnes, pourraient reprendre à compter du 11 mai, sous réserve d’évolutions des consignes gouvernementales. Ces recommandations ont été transmises au Ministère des sports ce début de semaine, ministère qui communiquera ses directives précises de reprise au 11 mai, activité par activité, d’ici la fin de la semaine. Ces recommandations n’ont pas vocation à se substituer aux directives du Ministère des sports mais ont servi de base de travail aux équipes de la ministre en ce qui concerne nos activités.

Escalade en site naturel
Voies d’une longueur de corde
Pratique individuelle :
Généralités
• Reprise progressive et raisonnable de l’activité physique après la période d’inactivité induite par le confinement. • Choisir des sites de faible affluence, éviter ceux qui sont sur-fréquentés. Changer de site ou d’horaires si la fréquentation ne permet pas de respecter la distanciation minimum entre les pratiquants. • Respecter les éventuels arrêtés de limitation d’accès à certains sites (biotope…). • Respecter les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…). Veiller plus spécifiquement à supprimer quelques « mauvaises » habitudes : ne pas boire à la même bouteille par exemple. • Garder une distance minimum d’1 mètre entre les grimpeurs.

Matériel
• L’utilisation d’un masque lors des phases de regroupement (relais, pied des voies…) est recommandée. • Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (corde, baudrier, dégaines…). • Utiliser son sac à magnésie et ses ustensiles de nettoyage (brosses…) de manière strictement individuelle. • Se nettoyer les mains entre chaque voie les mains à l’eau et au savon bio dégradable quand cela est possible, sinon au gel hydro-alcoolique. • Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre.

Déplacements
• Privilégier les sites de proximité accessibles en mobilité douce, individuelle et non motorisée (marche, vélo…). • Suivre les directives gouvernementales en matière de transports lorsque les accès ne peuvent se faire qu’avec des moyens motorisés. • Respecter une distanciation d’un mètre minimum sur les chemins d’accès.

Escalade en site naturel
Voies de plusieurs longueurs
Pratique individuelle :
Généralités
• Reprise progressive et raisonnable de l’activité physique après la période d’inactivité induite par le confinement. • Choisir des sites de faible affluence, éviter ceux qui sont sur-fréquentés. Changer de site ou d’horaires si la fréquentation ne permet pas de respecter la distanciation minimum entre les pratiquants. • Respecter les éventuels arrêtés de limitation d’accès à certains sites (biotope…). • Respecter les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…). Veiller plus spécifiquement à supprimer quelques « mauvaises » habitudes : ne pas boire à la même bouteille par exemple. • Garder une distance minimum d’1 mètre entre les grimpeurs. • Privilégier les cordées de 2 (plutôt que 3). • Choisir une voie où il n’y a pas d’autres cordées engagées. Si c’est le cas, garder un espacement d’une longueur minimum entre les cordées (de façon à ce que les membres de cordées différentes ne se retrouvent jamais ensemble au même relais).

Matériel
• L’utilisation d’un masque lors des phases de regroupement (relais, pied des voies…) est recommandée. • Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (baudrier, système d’assurage…). • Pour l’encordement, chaque grimpeur gardera le même bout de corde tout au long de la voie. • Utiliser son sac à magnésie de manière strictement individuelle. • Se nettoyer les mains entre chaque longueur avec un gel hydro-alcoolique. • Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre.

Déplacements
• Privilégier les sites de proximité accessibles en mobilité douce, individuelle et non motorisée (marche, vélo…). • Suivre les directives gouvernementales en matière de transports lorsque les accès ne peuvent se faire qu’avec des moyens motorisés. • Respecter une distanciation d’un mètre minimum sur les chemins d’accès.

Ski de randonnée et randonnée en montagne

Pratique individuelle :
Généralités
• Reprise progressive et raisonnable de l’activité physique après la période d’inactivité induite par le confinement. • Respecter les éventuels arrêtés de limitation d’accès à certains sites (biotope…). • Respecter les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…). Veiller plus spécifiquement à supprimer quelques « mauvaises » habitudes : ne pas boire à la même bouteille par exemple • Adapter la taille des groupes à l’itinéraire choisi et notamment aux possibilités d’espacement • Limiter les regroupements (notamment au sommet), dans la mesure du possible. Quand les regroupements ne peuvent être évités, respecter une distance d’un mètre entre les pratiquants et porter un masque • Augmenter les distances entre les participants (5m minimum) en cas de sortie d’entrainement intense avec forte ventilation • Dans le cas des sorties avec nuits en montagne : o Les nuitées en refuge non gardé sont déconseillées o Pour les nuitées en refuge gardé, se référer aux préconisations des gestionnaires o Les nuitées en bivouac, dans le respect des règlementations en vigueur, restent possibles en respectant les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…)
Matériel
• Chaque pratiquant est invité à se munir d’un masque qui pourra être porté lors de regroupements ou croisements inévitables • Privilégier le matériel personnel (EPI et autres)

Déplacements
• Privilégier les sites de proximité accessibles en mobilité douce, individuelle et non motorisée (marche, vélo…). • Suivre les directives gouvernementales en matière de transports lorsque les accès ne peuvent se faire qu’avec des moyens motorisés. • Respecter une distanciation d’un mètre minimum sur les chemins d’accès.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *