https://xxnx.sex

ICI COMMENCE LE CHEMIN DES MONTAGNES #Commencements – RICHARD LONG – Du 4 mars au 15 mai 2020

Publié par Damien Maurice le

2020 – 2021

PROGRAMME INTER-RÉGIONAL D’EXPOSITIONS

ICI COMMENCE
LE CHEMIN
DES MONTAGNES

#Commencements

– – –

RICHARD LONG

MAISON DE LA MONTAGNE, PAU
EXPOSITION DU 4 MARS AU 15 MAI 2020
VERNISSAGE LE 3 MARS À 19 HEURES

– – –

Première des quatre expositions d’un programme inter-régional
initié par le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA,
imaginé par Marie Bruneau et Bertrand Genier,
en partenariat avec la Maison de la montagne, à Pau,
le Bel Ordinaire, espace d’art contemporain
de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, à Billère,
le Musée des beaux-arts de Pau
et le Musée pyrénéen de Lourdes.
Questionnant l’expérience et l’espace pyrénéen vus par les artistes,
ce programme est aussi l’occasion de déployer certaines œuvres de la collection
du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA dans chacun de ces lieux.
– – –
Mon intention était de faire un art nouveau
qui soit également une nouvelle façon de marcher :
marcher en tant qu’art…
Richard Long

Artiste britannique, né en 1945 à Bristol, Richard Long se tourne dès ses années d’études vers un espace et un sujet alors délaissés, le paysage.
En 1967, il réalise sa première œuvre, A Line Made by Walking [une ligne faite en marchant], dont le titre en révèle le principe: marquer le sol d’un pré en le foulant en ligne droite pendant un certain temps. La ligne ainsi matérialisée dans l’herbe
à la suite de ces multiples allers-retours garde la trace de la marche de l’artiste
et la photographie permettra d’en conserver le souvenir.

Richard Long est en effet un artiste marcheur, arpenteur, randonneur et un sculpteur de territoires. Mais il ne fait pas que parcourir les paysages: il photographie, enregistre son passage et laisse parfois des traces réalisées à partir des matériaux du lieu: un cercle de pierres, une ligne tracée à l’aide de cailloux, un emplacement vierge de toute feuille au milieu de la forêt – autant de sculptures éphémères que l’artiste élabore en des points particuliers des territoires qu’il traverse.

Richard Long est aujourd’hui mondialement reconnu comme artiste, sculpteur et photographe. À la croisée des mouvements artistiques des années 1960-1970, on peut, d’une certaine manière, le rattacher au mouvement du Land Art car ses œuvres se construisent à l’échelle des paysages qu’il traverse. Les formes qui en résultent matérialisent une présence humaine, généralement éphémère. Définie en termes de temps et de distance, la marche de l’artiste constitue une sorte de préalable à la création de l’œuvre.

– – –

Richard Long (1945-),
A Circle in Huesca, 1994,
A 5 day walk of 169 miles from Huesca in Spain to Illartein in France
crossing over the Pyrénées on the fourth day. Pirineo Aragones.
[Une marche de 169 miles de Huesca en Espagne à Illartein en France,
en traversant les Pyrénées le quatrième jour. Pyrénées aragonaises, 1994.]
Diputación de Huesca, CDAN, Fundación Beulas, coll. Arte y Naturaleza.
© Adagp Paris 2020.

– – –

En 1994, Richard Long marche depuis Huesca, en Aragon, vers Illartein, en Ariège. Chemin faisant, il dessine un cercle de pierre, face au massif de la Maladeta.
Le CDAN (Centro de Arte y Naturaleza) de Huesca conserve dans ses collections
une photographie documentant cette action : c’est une image en noir et blanc,
avec au premier plan, un arrangement de pierres claires en forme de cercle,
posées sur un replat sombre. En arrière, des montagnes, crêtes et pics, pentes
et rochers, glaciers et névés : quelques-uns des plus hauts sommets des Pyrénées. C’est sur un agrandissement de cette image que s’ouvre l’exposition à la Maison
de la montagne.

– – –

Richard Long (1945-),
River and Mountain Circle, 1991,
[cercle de rivière et de montagne],
marbre blanc et galets, diam. 400 cm,
coll. Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA,
© Adagp, Paris,
photo Frédéric Delpech.
– – –
Richard Long aime aussi rapporter de ses pérégrinations des matériaux
(roches, bois flottés, argile – avec lesquels il élabore des sculptures,
comme ce River and Mountain Circle [cercle de rivière et de montagne], 1991.
Compte tenu de son poids et de sa mise en œuvre, la présentation à la Maison
de la montagne de cette pièce majeure de la collection du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA constitue un véritable événement. Installée au sol de la salle d’exposition
de la Cité des Pyrénées, la sculpture se présente comme un cercle de quatre mètres de diamètre composé de marbre blanc provenant de la Vallée Maggia (canton suisse du Tessin). Les galets roulés par l’eau de la rivière formant le disque central sont entourés par les pierres brutes aux angles aigus.
L’installation de cette œuvre de près de trois tonnes a été réalisée
sous la supervision du régisseur du Frac et de ceux du Bel Ordinaire, assistés
par des bénévoles de la Maison de la montagne, en suivant scrupuleusement
les indications données par l’artiste :
– – –
1. Définir un espace d’au moins sept mètres sur sept.
2. En matérialiser le centre.
3. Dessiner au sol avec ficelle, crayon papier ou craie, deux cercles concentriques:
le premier d’un diamètre de 4 m et, à l’intérieur, un second de 2 m.
4. Le cercle intérieur est rempli avec les galets polis, positionnés aléatoirement
sur une seule couche, le plus proche possible les uns des autres. Chaque pierre
doit être posée sur son côté le plus plat et de la manière la plus stable possible.
5. Le cercle extérieur doit être rempli avec les pierres anguleuses de la même manière
que le cercle intérieur. Les pierres de la bordure doivent être choisies pour leur stabilité.
6. Le sol ne doit pas se voir.

– – –
En écho au Circle in Huesca, l’exposition présente une série de photographies
prises en 1898-1899 par le toulousain Eugène Trutat, en 1898 et 1899,
sous le port de Venasque, côté sud, près de la casa Cabellut,
c’est-à-dire tout près de l’endroit où Richard Long avait tracé son cercle.
La projection d’une vidéo également captée en ces lieux complète l’installation.


– – –
Eugène Trutat (1840-1910),
Famille Crozat au port de Venasque, Luchon, 6 sept. 1898,
photographies,
Toulouse, court. Bibliothèque patrimoniale, Fonds Trutat.
– – –

LES COMMISSAIRES DE L’EXPOSITION
Marie Bruneau, Bertrand Genier

Designers, ils s’intéressent à l’espace pyrénéen depuis longtemps;
ils y ont beaucoup marché, et continuent à le faire.
Deux livres consacrés aux Pyrénées témoignent de cet engagement:
– 55 jours, une traversée des Pyrénées
de l’Atlantique à la Méditerranée (éd. Cairn, 2012),
– Passages, les Pyrénées du nord au sud et réciproquement (éd. Cairn,2014),
prix Binaros du Salon du livre pyrénéen 2015.
Ils en publient un troisième, en préalable à ce programme d’expositions:
– Ici commence le chemin des montagnes, artistes aux Pyrénées (éd. Cairn,1er tri. 2020).

INFORMATIONS COMLEMENTAIRES
LA MAISON DE LA MONTAGNE
Cité des Pyrénées
29 bis, rue Berlioz à PAU
du lundi au jeudi : 10h-12h / 14h-18h
vendredi : 14h-17h
entrée gratuite
tél. : 05 59 30 18 94


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *