https://xxnx.sex

La Nueve ou les oubliés de la victoire (extrait)

Publié par Pierre MACIA le

L’histoire mériterait parfois de retrouver toutes ses couleurs… Sur les photographies monochromes du général de Gaulle remontant les Champs-Elysées, on imagine les drapeaux bleu blanc rouge brandis par les manifestants. On oublierait que certains véhicules qui paradaient étaient aussi drapés du jaune et du violet de la bannière républicaine espagnole. Et pour cause : le 24 août 1944, les premiers soldats de l’Armée de la Libération furent ceux de la Nueve, un bataillon composé de combattants défaits par Franco.

L’odyssée de ces soldats oubliés commence cinq ans plus tôt, en février 1939. La République espagnole est vaincue : après trois ans de combats contre les fascistes, l’heure de la « retirada » (la retraite) a sonné. Plus de 500 000 réfugiés franchissent les Pyrénées, parmi lesquels 150 000 soldats. Le gouvernement français voit d’un mauvais œil ces hommes et ces femmes en déroute au moment où elle tente de préserver un semblant de paix avec Hitler. En attendant de trouver refuge aux indésirables, des baraquements de fortune sont installés sur les plages de la Méditerranée. Le mal du pays est terrible, mais l’heure n’est pas aux lamentations. « La guerre qui se profilait représentait la continuation de celle d’Espagne. Pour cette raison, je préférais les risques du combat à l’humiliante condition de réfugié », raconte un de ces exilés à Antonio Vilanova dans son livre Los Olvidados (éd. Ruedo Iberico).

La suite ICI :
https://www.geo.fr/histoire/liberation-de-paris-les-republicains-espagnols-ces-heros-191790

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *