Voilà, voilà Rachid Taha

Publié par Pierre MACIA le

Voilà, voilà, que ça recommence
Partout, partout et sur la douce France
Voilà, voilà, que ça recommence
Partout, partout, ils avancent

La leçon n’a pas suffit
Faut dire qu’à la mémoire on a choisi l’oubli
Partout, partout, les discours sont les mêmes
Etranger, tu es la cause de nos problèmes
Moi je croyais que c’était fini
Mais non, mais non, ce n’était qu’un répit

Voilà, voilà…

La leçon n’a pas suffit
Faut dire qu’à la mémoire on a choisi l’oubli
Dehors, dehors, les étrangers
C’est le remède des hommes civilisés
Prenons garde, ils prospèrent
Pendant que l’on regarde ailleurs

Prenons garde, ils prospèrent
Pendant que l’on regarde ailleurs

Voilà, voilà…

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *