https://xxnx.sex

Chantier Patrimoine et Insertion, ils y étaient … jusqu’au bout !

Publié par Damien Maurice le

Ainsi, pendant trois semaines, Kamel, Mehdi, Mounire, Serdar, et Karim ont découvert quelques uns des métiers du bâti. Eric Monguilholou, toujours présent pour donner les consignes, leur a donc enseigné à poser chevrons et ardoises, à faire de l’enduit, etc., le tout pour arriver à un résultat qui ravi tout le monde, encadrants comme élus de la commune d’Aste-Béon !

Tout le monde peut se féliciter du travail accompli. En effet, Jean-Pierre Dugène, spécialiste reconnu de passage au Des, a félicité le résultat rendu à l’issu de ces trois semaines de chantier. Il reste certes quelques finitions qui sont actuellement réalisées par quelques jeunes mobilisés sur des chantiers ponctuels, déclinaison nouvelle mise en place en cette année 2010.
Résultat : une cabane qui retrouve son visage d’antan ; oui mais est-ce là la seule et unique conclusion de cette aventure ? Bien évidemment non …

Imposer un cadre est primordial. Redécouvrir des notions oubliées ou même jamais rencontrées, se coucher à une heure raisonnable, être à l’écoute et respecter les autres, vivre et évoluer au sein d’un collectif où chacun est différent n’est pas toujours chose facile. C’est là la richesse de ce projet : permettre à des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées de vivre une aventure commune où chacun évolue avec son histoire, ses origines urbaines ou valléennes ses problèmes, ses croyances, etc.
Là-haut, tout le monde est logé à la même enseigne ! Repas et soirées autour du feu sont autant de moment qui permet de mieux se connaître, se confier, créer du lien et ainsi aller un peu plus loin dans le travail quotidien mené par les éducateurs de l’APSAP ; ces chantiers sont un outil éducatif dont la pertinence met tout le monde d’accord !

Et puis là-haut, il y aussi quelques instants privilégiés et magiques. Des moments dont même le montagnard le plus aguerri ne peut se vanter. Il y a certes les balades en montagne avec David BORDES qui permet de découvrir le massif mais il y a également ce cadeau d’Augustin MEDEVIELLE, Maire d’Aste-Béon, et de Didier PEYRUSQUE, garde du Parc National des Pyrénées, qui ont orchestré un véritable balais de vautours sur les hauteurs du Des pour le seul plaisir des jeunes bâtisseurs.

Et pour ceux qui seraient passés à côté du très bel article de Sud-Ouest, c’est ici.

En attendant le bilan officiel de ces actions 2010 et l’inauguration, nous pouvons dors et déjà remercier tous ceux qui ont rendu ce chantier possible :
– l’APSAP et ses éducateurs
– Augustin MEDEVIELLE et son équipe municipale
– Christophe CAMPAGNE, employé communal d’Aste-Béon
– Didier PEYRUSQUE
– les bénévoles de La Maison de la Montagne
– tous nos partenaires techniques et institutionnels cités plus haut


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *